Tandem - Quatuor Diotima - Annulé
Décembre 2020

Quatuor Diotima - Annulé

Beethoven . Sanders
France

Mettre en miroir, de Beethoven à Bartók, les grandes oeuvres du répertoire classique et les créations de notre temps : tel est le passionnant défi que relève le Quatuor Diotima depuis sa fondation, il y a plus de deux décennies, et qui a fait sa notoriété à travers le monde.

Rares sont en effet les formations de musique de chambre à séduire autant les amateurs d’œuvres bien connues, que les compositeurs engagés dans une démarche de recherche et d’expérimentation. Pourtant, la musique de demain ne va pas sans celle d’hier, qui la nourrit et que les pièces nouvelles prolongent ou contredisent. Les derniers quatuors de Beethoven, en particulier, anticipent sur les deux siècles à venir, par leur puissance visionnaire, leurs audaces formelles, l’exigence d’une virtuosité jamais démonstrative, et toujours au service du message musical. Pour tous les créateurs qui ont suivi, ils sont un Himalaya autant qu’une statue du Commandeur. Rebecca Saunders, l’une des compositrices les plus prodigieusement douées et demandées d’aujourd’hui, interroge à son tour le quatuor dans ses raisons d’être, son langage, la structure et la sonorité de ce fabuleux instrument à seize cordes. Voici pour nous tous une invitation à une écoute infiniment concentrée, passionnée ; une plongée dans la musique autant qu’un voyage intérieur, où chaque note résonne dans les méandres du coeur et de l’esprit !

PROGRAMME

Première partie

Ludwig van Beethoven
Quatuor à cordes n°16 opus 135 (1826)

Rebecca Saunders
Unbreathed (2017)

Deuxième partie

Ludwig van Beethoven
Quatuor à cordes n°13 opus 130 (1825)

Distribution

Violon Yun-Peng Zhao
Violon Constance Ronzatti
Alto Franck Chevalier
Violoncelle Pierre Morlet 

Lire plus ...

Soutien DRAC et Région Centre-Val de Loire au titre des ensembles conventionnés, SACEM, Spedidam, Institut Français, Bureau Export, Fonds pour la Création Musicale, Adami et mécènes privés.
Le Quatuor Diotima est membre de PROFEDIM.

Replier