Tandem - Evidence of Things Not Seen . Losing it
Danse
15 et 16 décembre 2022

Evidence of Things Not Seen . Losing it

Stephanie Kayal . Samaa Wakim
Liban . Palestine

Evidence of Things Not Seen est une performance de danse sur la maison, la sensation de sa présence et de sa perte. Une performance regardant le corps, qu’il soit statique ou en mouvement, comme le dernier refuge de l’intimité et de la sécurité.

Avec Losing it cette nouvelle pièce, la chorégraphe et actrice palestinienne Samaa Wakim s’interroge sur l’impact de la vie en zone de guerre dans la formation de son identité. 

Lire plus ...

Evidence of Things Not Seen 
De 1975 à 1990 le Liban a connu une guerre civile. À la fin des années 80, au milieu du conflit, les familles libanaises, se réunissaient souvent dans les maisons. À ces occasions (anniversaires, nouvel an, mariages, célébrations diverses…) une place importante était accordée au plaisir de la danse ; voir danser ses parents signifiait qu’ils se sentaient en sécurité. Peu de temps après, le Liban a commencé à connaître des difficultés économiques et l’habitude de la danse a décliné. C’est aujourd’hui une partie absente des réunions familiales. Stephanie Kayal, chorégraphe et Abed Kobeissy compositeur, revisitent au moyen de leur art, cette mémoire enfouie. Si les aménagements et les objets sont restés intacts, à l’intérieur des deux maisons où vivent toujours leurs deux familles, la danse est un fantôme dont personne ne parle. Le syndrome du « membre fantôme » est un état dans lequel une personne éprouve la sensation d’un membre qui n’existe plus, comme une tentative de consolation d’un membre amputé qui serait encore. 
Cette création est un témoignage du présent qui fait de ces deux artistes, les témoins de ruines devenues trop familières. Le syndrome du « membre fantôme », est devenu l’élément constitutif de leur écriture scénique.

Losing it
Par le mouvement et le son, Samaa Wakim examine comment le traumatisme des générations précédentes pénètre son corps actuel. Elle nous ramène au moment où elle a commencé à craindre de perdre sa liberté. Sur scène, elle revit ses souvenirs d’enfance dans l’ombre de guerres incessantes, analyse la réalité et plonge dans un monde imaginaire tissé de peur et d’espoir, dans une tentative de survie. Quand la peur vient l’envahir, son monde se retourne, la terre tremble, les voix diminuent, créant un tiers monde dans lequel la réalité et la fantaisie fusionnent. Le dialogue entre la musique live de Samar Haddad King et la voix de Samaa Wakim crée un univers dans lequel les voix qui effrayaient ou réconfortaient font émerger un passé et un présent, qui viennent obscurcir l’avenir.

Replier
Lieu : Douai, Hippodrome
Durée 1h30 (50min + 40min), Tarif B
Face à la mer
*** NAVETTE ***

Evidence of Things Not Seen . Losing it

Stephanie Kayal . Samaa Wakim
jeu. 15 déc.
Douai, Hippodrome
à 19h30
Danse

Evidence of Things Not Seen . Losing it

Stephanie Kayal . Samaa Wakim
jeu. 15 déc.
Douai, Hippodrome
à 20h30
Danse

Evidence of Things Not Seen . Losing it

Stephanie Kayal . Samaa Wakim
ven. 16 déc.
Douai, Hippodrome
à 19h30

Distribution

Evidence of Things Not Seen 
Performance et chorégraphie Stephanie Kayal
Musique : Abed Kobeissy

Losing it
Performance et chorégraphie Samaa Wakim
Musique et co-mise en scène Samar Haddad King

main_title - 2107_LOSINGIT210717_9.JPG
main_title - 04.jpg

Vous aimerez peut-être

Tandem - Carcass
15 novembre 2022

Carcass

Marco da Silva Ferreira
Danse
Douai, Hippodrome
En savoir plus
Tandem - Tomorrow is the best day of my life
22 et 23 novembre 2022

Tomorrow is the best day of my life

Yara Bou Nassar
Théâtre
Douai, Hippodrome
En savoir plus
Tandem - FANTASIE MINOR . VIVACE
2 au 4 mai puis 9 au 11 juin

FANTASIE MINOR . VIVACE

Marco da Silva Ferreira . Alban Richard
Danse
Hors les murs
En savoir plus