1 projet, 2 théâtres

EN-VISAGEONS ensemble cette saison ! Voici une invitation, pleine de promesses, à garder le regard ouvert ! De nombreux artistes de cette saison vous y invitent. Certains, aux visages inconnus qui sont à découvrir absolument et d'autres plus familiers, nés de complicités plus anciennes et toujours essentielles. C'est un certain type de rapport au monde que nous voulons favoriser, en défendant la pluralité des voix et des cultures, contre toutes les formes de radicalité qui tentent aujourd'hui de les faire taire. Nous voulons défendre un spectacle vivant, libre, vif, riche de sa diversité !
Gilbert Langlois, Directeur

Lire l'édito

(...) Quand on envisage, on « a en vue », on se représente avant l'heure ce qui arriverait si on se trouvait « en face de », en face du visage réel. Quand on dévisage, on défigure, on abîme ou flétrit le visage (...), ôtant ainsi la possibilité de « faire voir » ce que l'on estet de voir, ou recevoir, ce qui vient du monde. (...) Le visage est ce que tous les hommes ont en commun, l'humanité même de l'homme, alors que la « face », les traits particuliers d'un visage, serait ce que chaque individu a en propre. On comprendrait dès lors où naît le mépris de l'humain, où commencent toutes les formes de racisme, de xénophobie, d'ostracisme : dans le simple fait de considérer d'abord et uniquement la « face » ou le « faciès » de quelqu'un (ce qui se fait dans le « délit de sale gueule »), sans considérer ou en déconsidérant le visage, de voir surtout ce qui le distingue (le fait d'être noir, arabe, juif, homosexuel, homme ou femme, communiste, racaille, étranger, handicapé, etc.), avant de voir ce qui l'unit aux autres hommes dans une commune humanité. Si chaque homme voyait en chaque homme le visage, nul ne pourrait tuer. (...)

Robert Maggiori
Extrait de L'Accent sur Levinas,
texte consacré à la pensée d'Emmanuel Levinas
16 mars 2006

Cher public,
En avril dernier, un voyage au Caire et à Beyrouth m'a permis de rencontrer des artistes du Maghreb, du Proche et du Moyen-Orient, notamment des artistes syriens réfugiés au Liban. Leurs visages m'ont inspiré les grands traits de cette saison. Deux parcours et un temps fort se croisent et entrent en dialogue :
- Face à la mer et 100% Rimini Protokoll.
- Les Multipistes, que nous consacrons à l'une des figures les plus marquantes du cirque contemporain : Johann Le Guillerm.

Que cette construction sensible vous permette de multiplier les voies d'approche dans l'univers de chaque artiste et d'envisager les répertoires, les genres, les traditions, les formes !

Face à la mer
Être face à la mer, c'est être face à soi et face à l'autre, face à l'intime et face à l'immensité, face au passé et face à l'avenir...
De nombreuses propositions vous invitent à ce face-à-face. Elles passent tout autant par la résidence de création d'un jeune danseur marocain (Fouad Nafili) présentant son tout premier travail en Europe, que par la venue d'un chorégraphe franco-tunisien (Radhouane El Meddeb), ou encore par l'accueil exceptionnel de Sana Yazigi qui collecte la mémoire vive de la révolution syrienne (photos, vidéos, graffitis, satires et caricatures...) et qui ne cesse de mettre à vue l'art, la beauté, la pensée, l'humanité des Syriens.

100% Rimini Protokoll
Rimini Protokoll est un collectif d'artistes allemand qui puise ses thématiques au coeur des réalités (parfois insoupçonnées) du monde. Les projets sont élaborés à partir de recherches précises et de situations existantes (le trafic d'armes, le commerce du renseignement... ou sur des projets précédents, la vie des travailleurs des call centers en Inde, les récits de vie des muezzins...). Rimini Protokoll travaille toujours, pour ses mises en scène, avec de « vrais gens », nommés « spécialistes », trouvés au cours des recherches, et qui se présentent ensuite dans les spectacles, tels qu'ils sont. Entre théâtre documentaire et performance interactive, Situation Rooms est une oeuvre saisissante autour de l'industrie de l'armement ; Nachlass est une expérience immersive, un mémorial intime, proche de l'installation d'art contemporain ; Top Secret International concerne la production et le commerce du renseignement au niveau international.

Les Multipistes prennent la forme d'une carte blanche sous le signe de Johann Le Guillerm, une autre manière d'envisager le monde. Équilibriste, manipulateur et inventeur d'objets, Johann Le Guillerm est notre invité. Pendant une dizaine de jours, il investira les espaces du TANDEM et certains espaces publics. Secret est un spectacle mythique en perpétuelle évolution, une grande mécanique aux mystérieux rouages. La Motte est une structure en partie végétale douée d'une vie autonome. Monstration est un parcours-installation dans lequel vous êtes invités à découvrir d'étranges machines. La Transumante est une structure mobile (constituée de 150 poutres de bois), sans clou, ni vis, sans colle, ni corde... L'ensemble paraît échapper aux lois de la gravité.

EN-VISAGEONS ensemble cette saison !
Voici une invitation, pleine de promesses, à garder le regard ouvert ! De nombreux artistes de cette saison vous y invitent. Certains, aux visages inconnus qui sont à découvrir absolument et d'autres plus familiers, nés de complicités plus anciennes et toujours essentielles. C'est un certain type de rapport au monde que nous voulons favoriser, en défendant la pluralité des voix et des cultures, contre toutes les formes de radicalité qui tentent aujourd'hui de les faire taire. Nous voulons défendre un spectacle vivant, libre, vif, riche de sa diversité ! J'ai eu à cœur de penser un projet pour le TANDEM, à même de garantir cette diversité, tant en termes d'espaces de travail et de représentations pour les artistes, qu'en termes de lieux de programmation pour le public. Puisse cette diversité trouver sa place au travers des nombreux espaces du TANDEM et sur l'ensemble des territoires !

Nous voulons défendre un art qui reste à l'écoute du monde. Même démunis face à sa barbarie, continuer à l'envisager et non le dévisager, avec le refus de la peur comme engagement. Pour reprendre les mots de Jean-Luc Lagarce : « Nous ne pouvons nous contenter de notre bonne ou de notre mauvaise conscience devant la barbarie des autres, la barbarie nous l'avons en nous, elle ne demande qu'à nous ravager (...) Nous devons surveiller le mal et la haine que nous nourrissons sans le savoir, sans vouloir le savoir, sans même oser l'imaginer, la haine souterraine, silencieuse, attendant son heure pour nous dévorer et se servir de nous pour dévorer d'innocents ennemis. Les lieux de l'Art peuvent nous éloigner de la peur et lorsque nous avons moins peur, nous sommes moins mauvais. »

Le TANDEM s'engage sur cette route. Que tous ceux qui œuvrent jour après jour, à mes côtés, à son développement soient ici remerciés : l'État, le Conseil régional des Hauts-de-France, les Conseils départementaux du Pas-de-Calais et du Nord, les Villes d'Arras et de Douai, et toute l'équipe du TANDEM.

Si envisager, c'est avoir en vue, alors ayons en vue ces mots inscrits sur les murs d'un quartier de Damas :

Un jour, nous couvrirons la terre avec des roses.

Gilbert Langlois
directeur du TANDEM Scène nationale

Une programmation pluridisciplinaire et internationale

Fruit du rapprochement de l'Hippodrome de Douai et du Théâtre d'Arras, le TANDEM Scène nationale offre le meilleur de la scène contemporaine, dans toutes les disciplines : théâtre, danse, musique, cirque, cinéma. Pour la saison 16-17, ce seront 71 spectacles qui seront présentés, comptabilisant ainsi plus de 160 levers de rideau. Un coup de projecteur sera notamment mis sur le collectif allemand Rimini Protokoll et sur plusieurs artistes originaires du Maghreb et du Moyen-Orient.

Coproductions et
de résidences

S'engager aux côtés des artistes, leur permettre de créer, voilà une des missions-clés du TANDEM Scène nationale, véritable laboratoire et lieu de fabrique artistique où, chaque saison, de nombreux artistes (régionaux, nationaux et internationaux) sont accueillis en résidence. Le TANDEM encourage également la création en coproduisant, cette saison, 15 spectacles.

Un temps fort cirque :
Les Multipistes

Chaque saison, au mois de décembre, le TANDEM Scène nationale organise un temps fort témoignant de la vitalité du cirque contemporain. Libres, inventifs, désinhibés, les artistes accueillis hybrident souvent leur art aux autres disciplines. Cette saison, ce sera Johann Le Guillerm qui sera mis à l'honneur et qui présentera son vaste projet évolutif : Attraction.

Mobilité et circulation
des publics

Depuis quatre saisons, afin de faciliter la mobilité des spectateurs entre le Théâtre d'Arras et l'Hippodrome de Douai, le TANDEM propose un service gratuit de navettes, pour se rendre sur certaines représentations. Ce sont plus de 50 navettes reliant Arras et Douai qui, chaque année, permettent aux spectateurs d'embrasser la totalité de la programmation.

Des cartes blanches
à des artistes : Les 100%

Lisbeth Gruwez en 2014, Marlene Monteiro Freitas en 2015, Rimini Protokoll en 2016... Chaque année, un focus permet de mettre en avant le travail d'un artiste. Construit en collaboration avec lui, ce parcours permet aussi de découvrir les artistes qui font partie de sa galaxie.

Une programmation décentralisée

Le TANDEM poursuit son action de décentralisation en proposant des spectacles, dans de nombreuses communes de l'Artois et du Douaisis. Ce projet, baptisé Rendez-vous chez vous !, est notamment soutenu par la Communauté de communes d'Osartis, le SIRA, les villes de Monchecourt, Rosst-Warendin, Somain, Flines-lez-Râches, Arleux...

Les lieux

DouaiHippodrome

Inauguré en 1904, l'Hippodrome fut construit à l'origine pour accueillir des cirques, des manifestations populaires, citoyennes et politiques... Il fait partie aujourd'hui des sept derniers cirques en dur qui existent en France (Douai, Reims, Elbeuf, Châlons-en-Champagne, Troyes, Paris et Amiens). Doté de 3 salles (la Salle Malraux d'une capacité de 500 places, la salle Obey d'une capacité de 140 places assises, le Grand studio ouvert aux résidences d'artistes), l'Hippodrome obtient le statut de scène nationale en 1992. Le cinéma de l'Hippodrome, la salle Paul Desmarets, complète cet ensemble architectural unique.

Télécharger les plans et les fiches techniques
Accueil
Salle A. Malraux
Salle A. Obey
Le grand studio
Cinéma

ArrasThéâre

Inauguré le 30 novembre 1785, le Théâtre d'Arras connaît une nouvelle phase de travaux en 1828 avec la construction d'une salle des concerts dont le décor est confié à Charles-Antoine Cambon qui peint au plafond « La Muse distribuant les lauriers aux artistes ». Le Théâtre bénéficie entre 2004 et 2007 de travaux importants qui lui redonnent splendeur et éclat, fonctionnalité et confort. Ils permettent également l'apparition d'une nouvelle salle, plus intimiste, baptisée Salle André Reybaz, pouvant accueillir environ 80 personnes assises.

Télécharger les plans et les fiches techniques
Accueil
Salle à l'Italienne
Salle des concerts
Salle Reybaz

L'équipe

Le TANDEM Scène nationale est le fruit du rapprochement entre le Théâtre d'Arras et l'Hippodrome de Douai. La structure de gestion du TANDEM est une Association loi 1901. Elle a pour Président : Monsieur Jacques Meurette et pour première vice-Présidente : Madame Jeanine Richardson.

Soutenez l'action de l'association en devenant adhérent !

Directeur

Gilbert Langlois

Administration

Marie-Françoise Briez
Administratrice générale
mfbriez@tandem.email

Pierre Laly
Directeur adjoint de l'Hippodrome
plaly@tandem.email

Ludwig Guesné
Administrateur adjoint comptable
lguesne@tandem.email

Maryline Leclaire
Aide-comptable

Véronique Gilles
Secrétaire de direction
secretariat@tandem.email

Conseil artistique

Aude Tortuyaux
Conseillère musiques savantes
atortuyaux@tandem.email

Amandine Haegelin
Conseillère musiques actuelles
ahaegelin@tandem.email

Accueil & secrétariat

Véronique Gilles
vgilles@tandem.email

Angéla Convers
aconvers@tandem.email

Virginie Ziemniak
accueil@tandem.email

Communication

Amandine Haegelin
Directrice de la communication
ahaegelin@tandem.email

Pauline Coutant
Chargée de communication
pcoutant@tandem.email

Valentine Jejcic
Chargée de communication
vjejcic@tandem.email

Relations presse nationale
Agence MYRA
www.myra.fr/

Relations avec le public

Christophe Teillout
Directeur des publics
cteillout@tandem.email

Anne Pichard
Chargée des relations avec le public
apichard@tandem.email

Marianne Duhamel
Attachée aux relations avec le public
mduhamel@tandem.email

Maxence Maréchal-Delmotte
Attaché aux relations avec le public
mdelmotte@tandem.email

Laurette Hue
Attachée aux relations avec le public
lhue@tandem.email

Billetterie & Accueil du public

billetterie@tandem.email

Gilles Brosse
Responsable de la billetterie et
de l'accueil (par interim)
gbrosse@tandem.email

Thomas Ragons
Attaché à la billetterie

Accueil des artistes

Marylise Boulanger
Chargée de l'accueil des artistes et habilleuse, chargée de l'entretien

Claire Moskwa
Chargée de l'accueil des artistes et habilleuse

Cinéma

Christophe Duthoit
Programmateur

Jean-Paul Soulager,
Stephen Roos

Opérateurs projectionnistes

Chloé Macioszek
Assistante billetterie

Technique

Stéphane Jagu
Régisseur général
sjagu@tandem.email

Sébastien Meerpoel
Régisseur général
smeerpoel@tandem.email

Francis Stiévenard
Régisseur général adjoint /
chef machiniste

Frédéric Willens,
Jérôme Lequette

Régisseurs lumières

Xavier Janda
Régisseur son

Dominique Warin
Régisseur son /
technicien lumière

Abdelkrim Rouhi
Chef machiniste

Philippe Lefebvre
Régisseur plateau
chargé des maintenances
plefebvre@tandem.email

Didier Benoît
Régisseur plateau adjoint /
chef machiniste

Dorian Delrue
Technicien

Alain Ogez
Gardien

Les partenaires

Le TANDEM - scène nationale Arras Douai est subventionné par
la Ville d'Arras, la Ville de Douai, le Ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil régional des Hauts-de-France / Nord-Pas-de-Calais - Picardie, le Conseil départemental du Pas-de-Calais et le Conseil départemental du Nord.

Le TANDEM - scène nationale Arras Douai est soutenu par

Partenaires privés

Partenaires médias

Le TANDEM soutient

Partenaires culturels

Le Centre Régional des Arts du Cirque de Lomme
Le Musée des Beaux-Arts d'Arras

Le TANDEM Scène nationale est membre du réseau Artoiscope.

X
Accès cinéma
C I N É M A