Sa Prière / Horion

Soirée composée

Malika Djardi

France

25-26 janvier 2018
Arras
Danse

Salle des concerts / Salle à l’italienne
Durée : 35 min (Sa prière) et 1 h (Horion)
Tarif A
Placement libre
Navette au départ de Douai le 26 janvier à 19:45

Horion, de Malika Djardi, étonne avec un langage chorégraphique unique. Chez elle, les coups ou les paroles d’une mère (Sa Prière, 2016) servent ainsi de support sonore à une soirée surprenante. Plus qu’une rencontre : une révélation. 

L’horion, littéralement, est un coup violent porté à quelqu’un. Malika Djardi en tire une série de variations pour cette pièce jouée par un homme et une femme. Qu’il soit de tête, de pouce, tordu, de main, de théâtre (et souvent d’éclat), le coup devient ici rythme, percussion, énergie... Mais quand et comment constitue-t-il une musique ? Habillés d’une combinaison transparente et chaussés de baskets, les interprètes (Malika Djardi elle-même et Nestor Garcia Diaz ) tapent des poings et des pieds sur le sol ou sur leurs corps. Ils se frappent, poussent des cris, claquent de la langue, usent de baguettes... bref, ils battent la mesure de toutes les façons possibles et imaginables, sur du reggaeton, de la techno ou du rock. À la faveur de cette quête de nouveaux sons, les danseurs composent une véritable symphonie du geste. Cette décharge rythmique, poétique, parfois comique laisse, dans tous les cas, une impression... percutante.

 

Distribution

Sa prière

Conception, chorégraphie et interprétation Malika Djardi 
Voix-off Marie-Bernadette Philippon 
Musiques utilisées Rhianna (feat Calvin Harris) « We found love », Jordi Savall « Tres Morillas »
Design sonore Benoît Pelé 
Conseils à la dramaturgie Youness Anzane 
Scénographie Malika Djardi et Florian Leduc 
Création lumière Florian Leduc
Régie lumière Iannis Japiot

Horion

Conception et chorégraphie Malika Djardi 
Avec Nestor Garcia Diaz et Malika Djardi 
Assistants à la composition musicale Nicolas Taite (batterie), Thomas Turine . Technique son Benoît Pelé 
Création lumière Yves Godin 
Régie lumière Iannis Japiot
Costumes Ateliers de couture du Théâtre de Liège (bodies, tutu et gants), La Bourette (protections et ceintures), Marie-Colin Madan (masques et finitions), Nodd Architecture (sabots)
Scénographie LFA Looking For Architecture 
Conseil à la dramaturgie Youness Anzane

Mentions

Sa prière

Coproduction Charleroi Danses, Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie – Bruxelles.
Résidences et soutiens Skite Caen et “Afterskite” à lʼAtelier de Paris Carolyn Carlson / Rhizome Lyon / Charleroi-Danses / CND Lyon-Rhône Alpes.
Remerciements Benoit Pelé, Jean-Marc Adolphe, Fabienne Aucant et CND Lyon - Rhône Alpes.

Horion

Production déléguée Association Stand
Coproduction Rencontre Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, Théâtre de Liège, Charleroi Danses, Manège, scène nationale – Reims, L’échangeur – CDC Hauts-de-France
Résidences et soutiens CND Centre National de la Danse (Pantin), CND Centre National de la Danse Rhône-Alpes (Lyon), Scène 7/Le Croiseur (Lyon), La Raffinerie – Charleroi Danses, Manège, scène nationale – Reims, L’échangeur – CDC Hauts-de-France
Remerciements Jean-Baptiste Ginier-Gillet, Loup Gangloff, Julia Kat, Benoît Pelé