Quatuor Tana

Philip Glass

France

28 novembre
Arras
Musique

Salle des concerts
Durée : 3 h 15 avec entractes
Tarif B
Placement libre
Navette au départ de Douai à 18:45

Ciné-Droit
Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio
le mercredi 13 mars à 20:00

Le Quatuor Tana ne nous propose rien de moins que l’intégrale des quatuors de Philip Glass, grande figure de la musique minimaliste américaine. Une soirée d’exception, autour de ses sept quatuors composés de 1966 à 2014, révélant un compositeur aux esthétiques et aux influences multiples. Loin de l’image réductrice de pape de la musique répétitive.

Entre son quatuor n°1 et son quatuor n°7, près de 60 ans d’évolutions stylistiques ont façonné un langage unique, à la fois rêveur, poétique, sérialiste, minimaliste, complexe. Lorsque Philip Glass compose son premier quatuor en 1966, celui qui deviendra par la suite une véritable icône du genre qu’il a contribué à définir est encore très inspiré par la musique de Webern ou de Stravinski. Mais dès son deuxième quatuor, il développe un style propre, d’une grande force rêveuse, inspiré des images pour lesquelles il compose. Suivront des quatuors composés spécifiquement pour le cinéma ou pour des ballets, mais aussi des œuvres d’un classicisme assumé, reprenant la forme héritée du XIXe siècle. Il fallait bien tout l’engagement tenace du Quatuor Tana en faveur des compositeurs contemporains pour oser proposer, en première mondiale, une telle intégrale des quatuors du maitre américain ! Les musiciens nous révèlent un compositeur surdoué, qui n’a eu de cesse de remettre son art en question, de chercher… Et s’il nous réservait d’ailleurs encore bien des découvertes ?

Première partie
Quatuor 1, 1966
Quatuor 2, Company, 1983
Quatuor 6, 2013

Deuxième partie
Quatuor 7, 2014
Quatuor 4, Buczak, 1989

Troisième partie
Quatuor 3, Mishima, 1985
Quatuor 5, 1991

Le Quatuor Tana s’impose comme l’une des meilleures formations chambristes d’aujourd’hui, désireux de renouveler l’approche des partitions du grand répertoire.
France Musique

Distribution

Premier violon Antoine Maisonhaute
Second violon Ivan Lebrun
Alto Maxime Desert
Violoncelle Jeanne Maisonhaute

Mentions

Le Collectif Tana est soutenu par la DRAC des Hauts-de-France, et reçoit régulièrement le soutien de la Spedidam, de Musique Nouvelle en Liberté, du Fonds pour la Création musicale, de l’Adami ainsi que de la Sacem.