C'est comme si l'on entrait dans ces tableaux qui, de Bosch à Van der Weyden, de Brueghel à Memling, ont façonné et reflété un paysage mental unique, truculent, grinçant, inquiétant, où il ne reste plus qu'à partir d'un rire énorme face à la mort.
Le Monde

Huis

Catégories :

Michel de Ghelderode . Josse De Pauw . Jan Kuijken . LOD théâtre musical

Avec ce dyptique, Josse De Pauw nous offre une magistrale adaptation de deux courtes pièces de l'auteur belge, Michel de Ghelderode : Le Chevalier bizarreet Les Femmes au tombeau.
C'est un spectacle en deux tableaux. Avec deux maisons et deux histoires. L'une se déroule en Flandre, l'autre à Jérusalem. D'un côté, une pièce nue où des vieillards dorment d'un sommeil agité, en attendant ce qu'ils ne voient pas venir. L'un d'eux ose une escalade hasardeuse vers une petite fenêtre s'ouvrant haut dans le mur. Il décrit l'arrivée d'un étrange cavalier : c'est la mort. Que fait-on encore de sa vie quand la mort s'approche au galop ? Et qui ne ferait pas la fête en découvrant que ce n'est pas pour vous qu'elle est venue ? De l'autre, une maison à Jérusalem. Une pièce nue où des femmes en deuil s'abritent du chaos régnant dehors. La ville est en émoi après la crucifixion. Le chagrin et le désespoir s'accompagnent de questions cruciales : qui l'aimait le plus ? Qui aimait-il le plus ? Jusqu'à ce que la mère du crucifié entre dans la maison en se traînant à quatre pattes.
Pour faire entendre l'écriture pleine d'humour et d'« absurdisme » belge de Michel de Ghelderode, Josse De Pauw s'appuie sur la musique originale de Jan Kuijken interprétée par l'Orchestre symphonique de l'Opéra de Flandre. Un univers musical, presque cinématographique, qui nous plonge entièrement dans ces deux récits hors norme, suspendus entre la farce, le grotesque et la tragédie.

Date heure
avr ma 14 20.00

Texte Michel de Ghelderode / Josse De Pauw
Mise en scène Josse De Pauw
Composition Jan Kuijken
Décor Herman Sorgeloos
Lumière Enrico Bagnoli
Costumes Greta Goiris
Coach de voix Steve Dugardin
Avec Ruth Becquart, Stef Cafmeyer, Reinhilde Decleir, Josse De Pauw, Mark De Proost, Steve Dugardin (chant), Philippe Flachet, Katleen Geens, Lorenza Goos, Blanka Heirman, Ilse Moors, Els Olaerts, Eva Schram, Pol Steyaert, Freddy Suy, Iris Van Cauwenbergh
Musique (enregistrée) Symfonisch Orkest Opera Vlaanderen sous la direction de Étienne Siebens
Enregistrement musical Jarek Frankowski
Chef d'enregistrement Filip Rathé
Mix enregistrements musique Studio Acoustic Recordings
Copiste Wim Hoogewerf
Traduction Monique Nagielkopf
Construction du décor les Ateliers des Théâtres de la Ville de Luxembourg
Coordination technique Nic Roseeuw
Techniciens Brecht Beuselinck, Bram De Cock, Pino Etz, Wim Piqueur
Délégué de production Kristel Deweerdt

Production LOD théâtre musical
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, deSingel Anvers, Opera Flandres,
Le Parvis - scène nationale Tarbes Pyrénées, La Rose des Vents - scène nationale Lille métropole Villeneuve d'Ascq, Tandem Douai-Arras / L'Hippodrome - scène nationale de Douai, Le Maillon Strasbourg, Palais des Beaux-Arts de Charleroi
© Kurt Van der Elst
© LOD-Josse De Pauw

Josse De Pauw

Né en 1952 en Belgique, Josse de Pauw - acteur au théâtre et au cinéma, auteur de récits et de pièces de théâtre, metteur en scène, dramaturge, librettiste, réalisateur de films - est aujourd'hui l'une des figures les plus marquantes du théâtre européen. Après la fin de ses études au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles, il fonde « Radeis », compagnie de théâtre légendaire qui initie une véritable révolution dans l'univers du théâtre belge. Aux côtés d'artistes tels que Jan Lauwers, Jan Fabre et Anne Teresa de Keersmaeker, il fait partie de la « vague flamande » qui émerge au début des années 80 et qui connaît depuis un écho international considérable. Travaillant en quatre langues - néerlandais, français, allemand et anglais - il a joué dans une cinquantaine de films et dans plus d'une centaine de spectacles, notamment sous la direction de Guy Cassiers (Au-dessous du volcan, Méphisto, etc...). Depuis quelques années, il s'investit dans des spectacles qu'il appelle des « concerts dramatiques » : L'Âme des termites, Les Pendus, Huis, des productions où la musique joue un rôle essentiel, véritable partenaire des textes et du jeu des acteurs.

Autour des spectacles

Aller sur le site
C I N É M A