Le théâtre de Marthaler profite à tous ceux qui veulent se débarrasser des problèmes du quotidien et célébrer, en groupe, les instants hilarants du moment présent.
Der Tages-Anzeiger

Une île flottante

Catégories :

(Das Weisse vom Ei)

D'Eugène Labiche . Christoph Marthaler

Maniant en virtuose l'art du décalage, le metteur en scène suisse offre un savoureux pastiche de La Poudre aux yeux d'Eugène Labiche.

Dans cette comédie en deux actes, Labiche raconte, avec sa férocité habituelle, les tribulations de deux familles petites-bourgeoises, les Malingear et les Ratinois. Les premiers ont une fille, Emmeline, les seconds un fils, Frédéric, qu'il devient urgent de marier. Pour impressionner l'autre parti, chacun des deux couples de parents exagère son propre standing. Mais chez Christoph Marthaler, les Malingear parlent français, les Ratinois allemand et, bien entendu, aucun des deux couples ne maîtrise la langue de l'autre... Comme pour ruiner définitivement toute chance de surmonter les malentendus, le metteur en scène ralentit à l'extrême le rythme effréné du vaudeville. Les dialogues s'étirent pour faire ressortir des faits minuscules : un silence gêné, un mensonge qui sonne faux, un bibelot ridicule accroché au mur. Avec un sens inouï de l'absurde et une finesse burlesque proprement géniale, Marthaler et ses acteurs multiplient, dans les deux langues et en musique parfois, les gags les plus fous, moquant irrésistiblement le vide existentiel de la vie bourgeoise. Un délice !

Date heure
oct ma 06 20.00
Date heure
oct me 07 20.00
Date heure
oct je 08 20.00

Mise en scène
Christoph Marthaler
Scénographie et costumes
Anna Viebrock
Dramaturgie
Malte Ubenauf
Collaboration à la mise en scène
Gerhard Alt
Avec
Marc Bodnar
Carina Braunschmidt
Charlotte Clamens
Raphaël Clamer
Catriona Guggenbühl
Ueli Jäggi
Graham F. Valentine
Nikola Weisse

Surtitres Allemands par Efriede Jelinek / Droits de représentation à Rowohlt Verlag
Surtitres français par Dora Kapusta

Production
Theater Basel, Théâtre Vidy-Lausanne

Coproduction
Odéon Théâtre de l'Europe, Théâtre National de Toulouse Midi-Pyrénées, Le Parvis - scène nationale Tarbes-Pyrénées

Avec le soutien de Pro Helvetia - Fondation Suisse pour la culture

Île flottante?

Des blancs d'oeufs montés en neige, du lait, du sucre - voici les ingrédients de l'un des desserts les plus traditionnels d'Europe. Dressé sur un petit lac de crème anglaise, le monticule blanc réunit promesse et déception en son noyau, se présentant ainsi comme la combinaison symbolique de deux passions. Au premier effleurement, la forme parfaite de l'objet désiré révèle la douceur extrême qu'elle laissait présager. Et ce qu'on recherche vainement (ou plutôt, ce qu'on espère tellement trouver), est ce qui est mis de côté au début de la recette : le jaune d'oeuf. Il est évident que ce dessert appelé «île flottante» n'est pas méconnu de l'auteur français Eugène Labiche, puisque son père fut un fabricant de sirop réputé. Le dramaturge français et les doux personnages de ses comédies se retrouvent deux siècles après leur naissance dans une nouvelle constellation, mise en scène par Christoph Marthaler. Deux familles se retrouvent sur scène. L'une parle allemand, l'autre français. Ces maîtres de maison, épouses, domestiques et jeunes fiancés semblent surpris; c'est qu'ils ne se sont jamais rencontrés en dehors de pièces écrites essentiellement pour eux. Comment réagir dans une situation pareille? La solution paraît évidente: des blancs montés en neige, de la crème fouettée, du lait, du sucre - et beaucoup d'air chaud!

Malte Ubenauf

Autour des spectacles

Aller sur le site
C I N É M A