Phia ménard

Contes immoraux - partie 1 - maison mère

Compagnie Non Nova

France

29-31 janvier 2019
Douai
Performance
100% Phia Ménard

Salle Malraux
Durée : 1 h 30
Tarif B
Navette au départ d’Arras le 31 janvier à 19:15

À la fois déesse et maçon, Phia Ménard trace et découpe, plie et scotche d’immenses plaques de carton ondulé. Avec une résolution de guerrière, elle trouve le bon point d’appui pour soulever les cent-cinquante kilos de murs et de toit de cette Maison mère. Mais au-dessus d'elle, l’orage gronde, et un nuage approche...

Premier des trois volets de ses Contes immoraux, Maison Mère est avant tout affaire de construction, de destruction et d’éternel recommencement. À l’origine de ce spectacle, il y a une commande de la Documenta 14, exposition quinquennale d’art contemporain. S'inspirant du célèbre plan Marshall (plan de reconstruction des villes européennes bombardées lors de la seconde guerre mondiale), Phia Ménard n’entreprend rien de moins que de construire sous nos yeux un « village Marshall », un Parthénon de carton, pour sauver une nouvelle fois l’Europe. Fidèle à son processus créatif, en prise avec les corps et la matière, la performeuse nantaise bâtit sous nos yeux cette maison de 6x9x3 mètres. Après avoir bataillé pour construire l’édifice, Phia Ménard se voit rattrapée par une réalité pluvieuse; une goutte, quelques gouttes, un déluge et se retrouve ensevelie sous son ouvrage. Écho à sa propre histoire familiale, Phia Ménard ne se laisse pas pour autant enterrer vivante, ni pétrifier par la beauté des ruines.

« Bâtir sans fondement, faire parler les ruines, convoquer les dieux et déesses, s’apprêter pour des oracles, batailler sur le résultat, enfreindre la patine du marbre, régurgiter la peste brune. »
Phia Ménard

Distribution

Écriture et dramaturgie Phia Ménard, Jean-Luc Beaujault
Scénographie et interprétation Phia Ménard
Composition sonore et régie son Ivan Roussel
Régie plateau Pierre Blanchet, Rodolphe Thibaud
Costumes et accessoires Fabrice Ilia Leroy
Photographies Jean-Luc Beaujault
Co-directrice, administratrice et chargée de diffusion Claire Massonnet
Régisseur général Olivier Gicquiaud
Chargée de production Clarisse Mérot
Chargé de communication Adrien Poulard
Attachée à la diffusion Anaïs Robert

Mentions

Production Compagnie Non Nova.
Coproduction documenta 14 – Kassel, Le Carré, Scène nationale et Centre d’Art contemporain de Château-Gontier
La présentation de la performance dans le cadre de la documenta 14 en juillet 2017 a été possible grâce au soutien de l’Institut Français et de la Ville de Nantes. La Compagnie Non Nova est conventionnée et soutenue par l’État, Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) des Pays de la Loire, la Ville de Nantes, le Conseil Régional des Pays de la Loire et le Conseil Départemental de Loire-Atlantique. Elle reçoit le soutien de l’Institut Français et de la Fondation BNP Paribas.
La Compagnie Non Nova est artiste associée à l’Espace Malraux Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, au Théâtre Nouvelle Génération - Centre Dramatique National de Lyon, au TNB, Centre Européen Théâtral et Chorégraphique de Rennes et artiste-compagnon au centre chorégraphique national de Caen en Normandie.