Never Mind the Future

Sarah Murcia . Caroline

France

29 mars 2018
Douai
Musique

Salle Obey
Durée : 1 h 30
Tarif A
Placement libre
Navette au départ d’Arras à 19:15

En léger différé de quarante ans, voici Mesdames et Messieurs le retour des Sex Pistols, via la relecture décomplexée et enthousiasmante de leur unique brûlot punk par la contrebassiste Sarah Murcia et son groupe Caroline, augmenté du pianiste Benoît Delbecq et du danseur-performeur Mark Tompkins.

D’un côté, le mouvement punk, antisocial et presque nihiliste ; de l’autre, un phénomène de mode absolument gigantesque, avec une stratégie commerciale menée avec brio par Malcom McLaren : car Nevermind the Bollocks… Here’s the Sex Pistols, c’est d’abord un tiers de musique et deux tiers de concepts, qu’ils soient politiques ou esthétiques. L’idée est donc ici d’écrire une variation autour de leur musique, en ayant un regard assez large sur leur propos. Métamorphosé par la malice du Caroline de Sarah Murcia, Never Mind the Bollocks devient donc Never Mind the Future. Changement de paradigme : il s’agit toujours de dynamiter l’instant, en proposant une musique expressive, à la fois dense, tendue et abrasive. Une musique très libre, à mi-chemin entre le jazz expérimental et le rock. Car Never Mind the Future est un projet suffisamment malin pour échapper à son propre concept : Sarah Murcia démontre même que le « no future » n’est pas l’apanage d’une époque, mais l’expression d’un désespoir qui touche la jeunesse d’aujourd’hui comme celle de la fin des années 70. La chanteuse multi-
instrumentiste a compris que le futur était une vue de l’esprit et qu’il faut avoir les pieds sur Terre, ici et maintenant, pour résister et se donner les moyens de ses rêves.

 

Distribution

Contrebasse et voix Sarah Murcia 
Guitare Gilles Coronado 
Saxophone Olivier Py 
Batterie Franck Vaillant 
Piano Benoît Delbecq 
Voix Mark Tompkins

Mentions

Spectacle créé dans le cadre du Festival Sons d’hiver au Théâtre de la Cité Internationale le 1er février 2015