Nathalie Stutzmann . Orfeo 55

Bach - À voix basses

France

15 décembre
Arras
Musique

Salle des concerts
Tarif Événement
Placement libre
Navette au départ de Douai à 19:30

Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55 nous présentent un programme inédit de cantates de Jean-Sébastien Bach, qui explore la dimension symbolique de l’écriture pour voix graves du maître allemand. Et réussit le tour de force de chanter Bach tout en codirigeant l’orchestre avec la basse Leon Kosavic !

Nathalie Stutzmann est l’une des contraltos les plus brillantes de la scène musicale mondiale : sa grande musicalité et son timbre à la fois grave et lumineux en ont fait l’une des références absolues de la musique baroque. Elle a créé Orfeo 55, dont elle est également la cheffe d’orchestre, pour défendre le répertoire italien et plus particulièrement la musique de Vivaldi écrite pour voix de femme. À la tête de son ensemble et au chant lead, elle nous offre un spectacle d’une rare intimité, qualité indispensable à l’interprétation du programme de Bach qu’elle nous propose. Chez Bach, la voix de basse (ici confiée à Leon Kosavic — étoile montante de la scène lyrique) est utilisée pour représenter la voix du Christ, profonde et dramatique. La voix d’alto représente quant à elle le Saint-Esprit : la voix de l’âme qui exprime les tourments individuels et la recherche du pardon et de la rédemption. En interprétant ces cantates aux textes d’une grande force dramatique — parmi lesquelles le célèbre Ich Habe Genug —, c’est donc à un dialogue entre des voix contrastées que nous invite la grande Nathalie Stutzmann.

Première partie
BWV 56 : Ich habe den Kreuzstab gerne tragen
Aria : Ich will den Kreuzstab gerne tragen
Récitatif : Mein Wandel auf der Welt

Aria : Endlich, endlich wird mein Joch

Récitatif et arioso : Ich stehe fertig und bereit
Choral : Komm, o Tod, du Schlafes Bruder

Deuxième partie
BWV 82 : Ich habe genug
Aria : Ich habe genug

Récitatif : Ich habe genug

Aria : Schlummert ein, ihr matten Augen
Récitatif : Mein Gott ! Wenn kömmt das schöne ? Nun !
Aria : Ich freue mich auf meinen Tod
 

Distribution

Contralto Nathalie Stutzmann
Bariton Leon Kosavic