Lou Doillon

France

08 octobre
Arras
Musique

Salle à l'italienne
Durée : 1h30
Tarif B
Placement libre
Navette au départ de Douai à 19:30

À 36 ans, Lou Doillon laisse loin derrière elle la fille docile à la guitare de ses premiers albums. Sur scène, elle est désormais à l’avant et passe à l’abordage : sans rien perdre de son charme indolent, elle encaisse les avaries soniques de son soft-rock avec l’assurance d’une guerrière.

Après l’inaugural Places en 2012, confié aux soins d’Étienne Daho, puis Lay Low trois ans plus tard, où elle déménageait son petit monde sensible chez le Canadien de Timber Timbre, l’auteure/compositrice bouscule ses habitudes avec son troisième album, Soliloquy. Cet amour du risque l’a conduite par exemple, dès 2017, à embarquer pour un 3 Ring Circus avec John Grant et Richard Hawley, chassé-croisé de concerts solos des deux côtés de la Manche, avec chant de passionaria rauque et guitare pour seules armes de séduction. À l’approche de ce nouvel album, c’est à un exercice d’équilibriste assez proche auquel Lou s’est livrée, en enregistrant une série de démos avec seulement une batterie et des riffs de guitares, live avec deux musiciens, dans une veine rêche héritée des White Stripes ou de Cat Power, avec laquelle elle partage un magnifique duo. Ces chansons écrites en tournée, de chambre d’hôtel en trajets en bus, pour combler le blues des attentes et la mélancolie des départs, il y avait nécessité à les faire jaillir sur la brèche instable des premières prises. Car Lou entend désormais assumer une part de violence, d’urgence, d’envie de se remettre complètement en question : ses nouvelles chansons sont plus sensuelles, plus sexuelles parfois, plus animales assurément, avec moins d’effacement et d’évanescence. Et c’est désormais sur scène qu’il faudra prendre toute la mesure de cette métamorphose.

Réservez vos places dès maintenant sur Digitick et Fnac spectacles