Les Chiens de Navarre

Tout le monde ne peut pas être orphelin

Jean-Christophe Meurisse

France

15-16-17 octobre
Douai
Théâtre

Salle Malraux
Coproduction
DÈS 14 ANS
Durée : 1h30
Tarif B
Placement libre
Navette au départ d'Arras le 17 octobre à 19:00

Rencontre
avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation le mercredi 16 octobre

 

La famille : un sujet éminemment théâtral que la folle troupe des Chiens de Navarre passe à la moulinette de son approche échevelée, parfois même explosive, centrée sur le travail de l’acteur et sur une écriture de plateau basée sur l’improvisation.

Ça s’appelle Tout Le Monde ne peut pas être orphelin, mais cela aurait aussi bien pu s’intituler I Will Survive ou Maman joue-nous Médée. Difficile pour Jean-Christophe Meurisse, le meneur de cette bande d’acteurs effrénés que sont Les Chiens de Navarre, d’annoncer un titre un an avant la création. Tant son art de metteur en scène consiste justement à lancer des situations de jeu et à les pousser au maximum en en fixant le moins possible pour préserver l’énergie de l’improvisation. La situation, cette fois, c’est la famille : les origines honnies, versus le socle intime qui nous construit et que nous perpétuons. De Sénèque à Lagarce, en passant par Shakespeare, la famille a toujours engendré au théâtre ses sujets les plus extrêmes. Cette fois, pour bien l’empoigner par les cornes, Les Chiens de Navarre ont fait appel à des acteurs d’une génération plus ancienne, notamment à Lorella Cravotta et Olivier Saladin, deux anciens des Deschiens rompus à l’impro. Nous voici donc dans un intérieur avec cuisine, salon, salle à manger et chambre, sans oublier les toilettes à vue. Le spectacle se joue en bi-frontal, autrement dit le public fera face au public regardant le spectacle et inversement. Effet miroir garanti.

La pièce met en charpie, à mesure qu’elle les inventorie, toutes les figures imposées des célébrations familiales où les conventions se craquellent à la moindre parole de travers.
Libération

Distribution

Mise en scène Jean-Christophe Meurisse
Collaboration artistique Amélie Philippe
Avec Lorella Cravotta, Charlotte Laemmel, Vincent Lécuyer, Hector Manuel, Olivier Saladin, Judith Siboni, Alexandre Steiger
Régie générale François Sallé
Régie générale et plateau Nicolas Guellier
Décors et construction François Gauthier-Lafaye
Création lumière Stéphane Lebaleur et Jérôme Perez
Régie lumière Jérôme Perez
Création son Isabelle Fuchs et Jean-François Thomelin
Régie son Isabelle Fuchs
Costumes et régie plateau Sophie Rossignol
Direction de production Antoine Blesson
Administration de production Allan Périé
Presse Agence MYRA 

Mentions

Production Jean-Christophe Maurisse / Les Chiens de Navarre

Coproduction Les Nuits de Fourvière - Festival International de la Métropole de Lyon, TAP - Théâtre Auditorium de Poitiers, La Villette - Paris, ThéâtredelaCité - CDN Toulouse Occitanie, TANDEM scène nationale, Le Volcan scène nationale du Havre, MC93 - Maison de la Culture de la Seine-Saint-Denis, Maison des Arts de Créteil

Soutien Ferme du Buisson scène nationale de Marne-la-Vallée et du fonds d’insertion de l’École du Théâtre National de Bretagne
La Cie Chiens de Navarre est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Île-de-France et la Région Île-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle.