Lenparrot

France

21 janvier 2021
Douai
Musique

Salle Obey
Durée : 50 min
Tarif A
Placement libre

Navette au départ d'Arras à 19:30

Lenparrot a le chant chaud et le sang-froid d’un garçon sensible mais assurément paisible. De ses rythmes délicats émerge une atmosphère magnétique : frissons, sensation de vertige face à la pureté de cette voix aux accents résolument jazzy, soutenue par des mélodies épurées.

Après avoir fait ses gammes chez Rhum for Pauline et Pégase, puis deux formats courts, Aquoibonism (2015) et Naufrage (2016), marqueurs du coup d’envoi de sa carrière solo, Romain Lallement déploie son premier album en 2017 : And Then He est une brume chantée en anglais et colorée par une pop R’n’B minimaliste, androgyne et ostensiblement sensible, qui raconte en 13 contes musicaux émouvants, élégants et parfois dansants, les récits fantasmés d’amours fusionnelles. Un opus où l’intime est délicatement entretenu, choyé. Produit par le gainsbourien Julien Gasc (Aquaserge), mixé par Yuksek et enrichi de prestigieux invités (Chassol, Juliette Armanet et Fishbach notamment), ce long format fera foi d’une innocence maîtrisée, inspirée de tout ce que la pop mondiale compte de couturiers élégants (James Blake, Baxter Dury, Pet Shop Boys). Smoking crème et baskets blanches, Lenparrot présente alors ses chansons plus d’un an durant aux quatre coins de l’hexagone, acclamé par la presse spécialisée et approuvé par une scène musicale française charmée. Après un an et demi d’enregistrement, il nous offre Another Short Album About Love, une pièce en 11 titres plus mélodiques que mélancoliques. Un deuxième album plus aéré, plus audacieux, avec plus de relief : le Nantais nous fait don, en un voyage fictif, d’une histoire écrite pour le rythme. Âmes sensibles ne pas s’abstenir.

Romain Lallemant continue son chemin sur la pente ascendante, exprimant une sensibilité à fleur de peau d’une voix claire et éthérée, ficelée à des instrumentations mélancoliques et langoureuses. Une musique élégante et cotonneuse dans laquel on aimera se lover tout l’automne.
TSUGI

Distribution

Chant et clavier Romain Lallement
Claviers, machines, chœurs Pierre Lucas
Claviers, basse, chœurs Antonin Pierre

Mentions

Production Via Production