Julie Delille

Je suis la bête

France

18-19-20 mars 2020
Douai
Théâtre

Salle Malraux
Durée : 1h10
Tarif A
Placement libre
Navette au départ d'Arras le 19 mars à 19:00

Adapté du fascinant roman d’Anne Sibran, Je suis la bête, ce premier spectacle tout en clair-obscur de Julie Delille interroge notre part d’animalité oubliée. Un conte énigmatique qui plonge le spectateur dans une troublante expérience des sens.

Le vent, la forêt, les herbes, l’écorce, la terre… Tout cela on l’entend et on le sent dans Je suis la bête, par le silence, une voix dans l’obscurité, les bruits qui nous environnent de toutes parts. Adapté pour la scène par l’autrice elle-même, Je suis la bête est une invitation à vivre une expérience sensible, une plongée des sens à la lisière du sauvage. C’est aussi l’exploration d’un espace mental, celui de Méline. Abandonnée toute petite, puis recueillie par un animal sauvage auprès duquel elle grandit, elle est capturée et ramenée de force au monde civilisé. Mi-femme, mi-bête, esprit de la forêt, Méline est, selon Julie Delille qui incarne le personnage, un « monstre » au sens étymologique : elle est montrée sur scène en même temps qu’elle montre ce que nous refusons de voir, « l’abîme que nous humains avons créé avec les mondes du vivant ». Emporté par la présence de l’actrice, par le travail immersif du son et par une création lumière tout en clair-obscur, on est happé par l’extraordinaire récit autant que par la puissance poétique de la langue d’Anne Sibran, autrice voyageuse éprise de chamanisme. Magnétique !

Dans le cadre d’un projet soutenu par l’Agence Régionale de Santé et la DRAC Hauts-de-France, Julie Delille et l’équipe artistique du Théâtre des trois Parques proposeront des ateliers d’écriture et de théâtre en partenariat avec la Clinique Saint-Amé de Lambres-lez-Douai, l'Hôpital privé Les Bonnettes d’Arras et l’Hôpital privé de Bois Bernard à Rouvroy. 

 

…on la dirait entourée d’oiseaux, revêtue d’un manteau d’abeilles, porteuse d’une langue si charnue, si lyrique, qu’on ne sait plus de quel côté de la scène se situe la sauvagerie.
Balagan, le blog de Jean-Pierre Thibaudat

Distribution

Texte et adaptation Anne Sibran, d’après son roman publié aux éditions Gallimard, collection Haute enfance
Mise en scène et interprétation Julie Delille
Scénographie, costume, regard extérieur Chantal de la Coste
Création lumière Elsa Revol
Création sonore Antoine Richard
Collaboration artistique Clémence Delille, Baptiste Relat
Régie générale, manipulations plateau Sébastien Hérouart
Régie lumière Pablo Roy
Régie son Jérémy Oury

Mentions

Production Théâtre des trois Parques
Coproduction Equinoxe - Scène nationale de Châteauroux, Théâtre de l’Union - CDN de Limoges, Abbaye de Noirlac - Centre culturel et de rencontre.