Jeanne Added

BIOGRAPHIE

1ère partie : MESPARROW

Saison15-16

CONCERT CLUB #2

FRANCE

Salle Obey
2H00
Concert debout
Tarif A : 8 euros

Navette
au départ d'Arras
à 19:15

Avec ses titres intenses et rugueux mêlant génialement rock, pop et électro, Jeanne Added est la grosse sensation de ces derniers mois.

Formée tôt au violoncelle et au chant classique (au Conservatoire de Paris puis à la prestigieuse Royal Academy of Music de Londres), puis immergée dans le jazz, où elle a développé l'art de l'improvisation et de l'interprétation vocale, Jeanne Added a décidé, à 34 ans, qu'il était temps de se faire entendre en solo et d'opter pour une musique atypique, accessible, frondeuse. Et, surtout, libératrice. C'est Dan Levy, moitié de The Dø et arrangeur surdoué, qui l'a aidée à accoucher de son premier album, Be Sensational. Entourée sur scène de Narumi Hérrisson (Tristesse Contemporaine) aux synthés et d'Anne Paceo à la batterie, la chanteuse laisse éclater sa voix magnétique, à la fois ample et parfaitement maîtrisée, sur des titres qui balancent entre pop électronique, cold-wave et post-punk tellurique. Pour ouvrir la soirée, c'est la chanteuse Mesparrow qui jouera seule avec sa voix, un piano et une pédale de boucle, sur des mélodies gorgées de soul, de gospel, de pop et de jazz.

Jeanne Added fait sensation avec Be Sensational, un premier album tendu et magnétique qui la place d'emblée parmi les fortes personnalités de l'année.
Les Inrockuptibles

Distribution

Chant et basse
Jeanne Added
Clavier
Narumi Hérrisson
Batterie
Anne Paceo

Mesparrow:
Piano, chant, effets
Marion Gaume

Mentions

Chanteuse. Née en 1980, à Reims, Jeanne Added étudie le violoncelle et le chant lyrique au Conservatoire National de Région de sa ville natale puis le jazz à Paris. Elle participe aux stages de la compagnie Lubat à Uzeste, où elle rencontre Bernard Lubat et André Minvielle. Sans renoncer à ses études de chant lyrique au CNR de Reims, elle intègre, en 2001, le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, CNSMDP, où elle est la première chanteuse admise dans la classe de jazz, puis la Royal Academy of Music de Londres.

En 2005, à sa sortie du CNSM, elle se voit sollicitée par des musiciens au parcours aussi variés que Vincent Courtois, Denis Charolles, Riccardo Del Fra, Yves Rousseau, Laurent Dehors, Pierre De Bethmann, Edouard Ferlet, Jean-Philippe Viret, Manu Codjia, John Greaves. Elle devient ainsi membre actif de plusieurs groupes: le quartet What do you mean by Silence? de Vincent Courtois et du trio Yes Is A Pleasant Country en compagnie de Vincent Lê Quang (sax sop) et Bruno Ruder (p) (trio nominé aux victoires du jazz 2011).

Depuis 2008 et la commande du festival Vague de Jazz, elle se produit en solo, accompagnée de sa basse électrique, jouant un répertoire composé de chansons de sa composition ainsi que de quelques reprises.

En 2011, elle est invitée par le groupe the dø à faire leur première partie sur leur tournée d'automne, et sort son EP sur le label carton records, premier disque remarqué par Rock n' Folk et Vibrations entre autres.

En 2009, toujours parallèlement à son activité en jazz et solo, elle monte Linnake, trio post grunge, où elle retrouve Julien Desprez à la guitare et Sébastien Brun à la batterie.

Elle compose et joue pour le théâtre : Les Plaideurs de Racine, Marie Clothilde et Anatole Felde d' Hervé Blutch, Jouer Bartleby et l'Armoire de Serge Added, avec la Compagnie Théâtre' Théâtre, et en 2010/2011, la chute de la maison Usher, sous la direction de Sylvain Maurice de la cie Airelle.

Ces dernières années l'ont vue réduire sa participation à des projets jazz et musiques improvisées, pour se concentrer sur son répertoire solo. Elle aura joué toute cette saison 2012/13 en duo avec Marielle Chatain (the dø), une quarantaine de dates, ciblant de façon évidente le milieu des musiques actuelles, on aura pu l'entendre début 2013, invitée sur le dernier disque de Rachid Taha, pour une reprise remarquée d'Elvis «now or never».

En 2014, Jeanne a terminé l'enregistrement de son premier album « Be Sensational », réalisé par Dan Levy du groupe the dø.