Hamlet 1983

Fekret Salem

Irak

14-15 décembre
Arras
Théâtre
Face à la mer

Salle à l'italienne
Coproduction – Première française
Durée estimée : 1h
Spectacle en arabe, surtitré en français
Tarif A
Navette au départ de Douai le 15 décembre à 19:45

Rencontre avec Akram Belkaïd
Regard sur l’Irak contemporaine le 14 décembre

Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue du spectacle le 15 décembre

  

Dans Hamlet 1983, libre adaptation du Hamlet de Shakespeare, Fekret Salem, jeune metteur en scène, sorti de l’École des Beaux-Arts de Bagdad, dénonce la violence, la corruption et les carcans qui étouffent la société irakienne.

Cette création intense et très originale nous plonge au cœur d’une famille atteinte du syndrome de Fregoli (du nom du célèbre transformiste italien) : ses membres sont persuadés d’être constamment poursuivis et harcelés par les autres, convaincus que la société entière serait une seule et même personne qui changerait régulièrement d’apparence. Le jeune Hamlet – personnage omniprésent mais absent de la scène – comploterait ainsi contre eux en secret. Par ailleurs, la mère d’Hamlet, aurait participé au crime de son père par cupidité et fascination du pouvoir, aux côtés de son oncle, extrémiste religieux. Son amante, Ophélie, se trouve ainsi coincée entre les humeurs de son aimé, les ambitions de son jeune frère indécis Laërte, et le tribalisme de son père Polonius. Ophélie est une figure centrale et particulièrement émouvante de ce spectacle. La forte pression religieuse fait que les actrices sont devenues rares sur la scène irakienne. Ce n’est pas le cas dans cet Hamlet 1983, dans lequel évoluent deux brillantes artistes Ridhab Ahmed et Basman Munir. Pourquoi 1983 ? « C’est mon année de naissance. Le spectacle raconte mon parcours ; ma naissance, la guerre, les victimes, les martyrs – dans chaque famille, il y a un martyr – et comment tout cela a bouleversé, déséquilibré la notion de famille. » explique le metteur en scène. Chacun rejoue ici la comédie humaine, utilisant son téléphone portable, pour rester en contact avec les multiples âmes désincarnées d’Hamlet. Une mise en scène qui fait ressortir toute la complexité sociale et politique de l’Irak.

 

Distribution

Mise en scène Fekret Salem Hamid
Avec Seif Moetaz Hedi, Mohamed Salem Sarhan, Basma Mounir Mehdi, Amir Ihsan Mahmoud, Ridhab Ahmed Hassan
Scénographie Bayam Nabil Jamil
Assistanat à la mise en scène, maquillage Hicham Jawad Kadh
Musique et direction artistique Dhirgham Mohamed Aliwi
Traduction et surtitres Arafat Sadallah

 

Mentions

Production Le Muntada El Masreh (Bagdad)
Coproduction TANDEM Scène nationale
En partenariat avec le Ministère de la Culture d’Irak (département théâtre et cinéma) et la plateforme Siwa
Avec le soutien d’ONDA