Ghostpoet

Royaume-Uni

12 décembre
Arras
Musique

Salle à l’italienne
Durée : 1h30
Tarif B
Placement libre

Navette au départ de Douai à 19:30

La musique de Ghostpoet est une jungle de sons qui révèle des ambiances captivantes, à mi-chemin entre Radiohead et Massive Attack. La profondeur vertigineuse de sa voix dense suit comme leur ombre les chansons de ce poète fantôme.

Révélé au début des années 2010 en Angleterre par deux premiers albums d’indie-soul classés dans les short lists du Mercury Prize, l’équivalent britannique des Victoires de la Musique, Ghostpoet (Obaro Ejimiwe de son vrai nom) est un auteur-compositeur- interprète rare et mystérieux, entre art rock et musiques électroniques. Ici les guitares glissent sur les cordes synthétiques telle une pluie glacée sur un immeuble de verre et d’acier ; basses et batterie semblent remonter des entrailles d’un volcan en fusion. Surtout, la voix grave et profonde d’Obaro/Ghostpoet, aux intonations faussement distanciées et sensuelles, donne de la hauteur à ses récits peuplés de gens accablés aux destins tragiques. Pas étonnant que l’artiste luimême fasse parfois référence à quelques ciseleurs de spleen bien connus — Nick Cave, Robert Smith ou Tricky — pour des disques dont les arrangements réduisent comme par enchantement la distance chronologique entre les aurores de la new-wave et les préludes du trip-hop. Ajoutons l’usage multiple et réussi qu’il fait du contre-chant avec des invités réguliers tels que Melanie De Biasio ou Damon Albarn, comme autant de traces ultimes, lointaines, de beauté et d’humanité, et vous saurez tout sur l’un des artistes majeurs de la prochaine décennie.

Mûri dans une Angleterre qui ressemble de plus en plus à un scénario de comics signé Alan Moore, le cinquième album du poète fantôme semble couver un cri qui jamais ne se déploie, préférant jouer la carte de la tension, lancinante et sans concession.
Les Inrockuptibles

Distribution

Chant Ghostpoet
Guitare et chœurs Ben Markham
Claviers et chœurs Gillian Maguire
Basse Scott Rimmington
Batterie Tobias Humble

Mentions

Production Uni-T