Gaëlle Bourges

Le Bain

Association Os

France

01 février 2019
Arras
Théâtre
100% Phia Ménard

Salle Reybaz
DÈS 5 ANS
Durée : 50 min
Tarif A
Placement libre

Spectacle accessible aux sourds et aux malentendants
Le 31 janvier à 14:00
En partenariat avec Accès Culture et le soutien d’Iris Optic

Séances scolaires
31 janvier à 10:00 et 14:00
1er février à 10:00

Gaëlle Bourges puise dans l'histoire de l'art pour créer des pièces mêlant danse, chant et théâtre. Elle se passionne plus particulièrement depuis une quinzaine d'années pour le nu féminin et le regard, voire le désir, qu'il suscite. Avec Le Bain, elle s'adresse pour la première fois au jeune public.      
 
Soucieuse de décloisonner théâtre et désir, mais aussi de déconstruire les clichés accolés au nu et aux genres, la native de Boulogne-Billancourt place pour la première fois son sujet de prédilection à hauteur d'enfant. Le Bain les invite à se familiariser avec la représentation des corps dans l'histoire de l'art. Comment ? En les plongeant dans deux toiles du XVIe siècle : Diane au bain, d'après François Clouet et Suzanne au bain du Tintoret. Et comme par magie, ces tableaux prennent littéralement vie! La voix de Gaëlle Bourges nous guide dans la forêt où nous découvrons trois interprètes, trois poupées, quelques lapins, grenouilles, têtes de cerf et autres accessoires de toilette. Se rejoue alors la scène dans laquelle la déesse de la chasse transforme Actéon, le chasseur (voyeur) des Métamorphoses d’Ovide, en cerf. Puis nous voilà plongés dans le Livre de Daniel de l’Ancien Testament, aux côtés de Suzanne en pleine toilette épiée par deux vieillards. Seront-ils eux aussi punis d’avoir regardé ? Du théâtre d'objets malicieux, poétique et sacrément instructif.

Vous pouvez découvrir le tableau Suzanne au bain actuellement exposé au Musée du Louvre-Lens.

Le Bain brasse, l’air de ne pas y toucher, une quantité de thématiques (esthétiques, éthiques, politiques) qui enrichissent les niveaux de lecture de n’importe quel spectateur.
Libération

Distribution

Conception et récit Gaëlle Bourges
Avec des extraits d’Actéon (Les Métamorphoses d’Ovide, livre III, traduit du latin par Marie Cosnay, Éditions de l’Ogre, 2017)
Avec Helen Heraud, Noémie Makota, Julie Vuoso
Chant Helen Heraud, Noémie Makota, Julie Vuoso
Lumières Abigail Fowler
Création musicale Stéphane Monteiro alias XtroniK avec :
Pour À la claire fontaine Alban Jurado (guitare classique), Michel Assier Andrieu (transcription guitare), Arnaud de la Celle (clarinette), Anaïs Sadek (flûte traversière)
Et pour le morceau The Three Glance, Gaëlle Bourges, Helen Heraud, Noémie Makota, et Julie Vuoso (chant), Christian Vidal (piano)
Extraits musicaux Maurice Ravel Daphnis et Chloé, (Berliner Philharmoniker, Pierre Boulez, ed. deutsche grammophon) & Pièce en forme de Habanera, tiré de Maurice Ravel : Master Music for flute & piano, Laurel Zucker and Marc Shapiro
Répétition chant Olivia Denis
Création costume Clémence Delille
Régie générale, régie son Eliott Hemery

Mentions

Production association Os
Coproduction Centre Chorégraphique National de Tours / Direction Thomas Lebrun (Résidence de création, artiste associée), Théâtre de la Ville – Paris, L’échangeur-CDCN Hauts-de-France, Le Vivat d’Armentières, scène conventionnée danse et théâtre
Soutien DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la compagnie conventionnée et de la Ménagerie de Verre dans le cadre de StudioLab
Partenariat Musée des Beaux-Arts de Tours
Remerciements Musée du Louvre-Lens, où le tableau Suzanne au bain (collections du Louvre, Paris) est actuellement exposé
Gaëlle Bourges est artiste associée au Centre Chorégraphique National de Tours / direction Thomas Lebrun de 2016 à 2018, artiste en résidence longue à L’échangeur – CDCN Hauts-de-France, artiste associée au Théâtre de la Ville à partir de la saison 2018/2019, artiste compagnon au manège de Reims pour la saison 2018/2019, et membre du collectif artistique de la Comédie de Valence jusqu’à décembre 2019.
Pièce créée les 23, 24, 25 et 26 janvier 2018 au Centre Chorégraphique National de Tours