François Chaignaud . Marie-Pierre Brébant

Symphonia Harmoniæ Cælestium Revelationum

France

04-05-06 février 2020
Douai
Musique

Salle Malraux
Durée : 2h30
Tarif B
Placement libre
Navette au départ d'Arras le 6 février à 19:00

Ce sont tout autant les chants mystiques du Moyen Âge que la figure féministe d’Hildegarde von Bingen que François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant ont choisi d’exhumer. Ils nous offrent une performance à mi-chemin entre le concert grégorien, l’installation méditative et la chorégraphie.

Au fil de créations les plus diverses, François Chaignaud s'avère être un artiste décidément curieux de tout. On le savait danseur et chorégraphe, on l’avait découvert chanteur la saison dernière dans Romances Inciertos. Cette Symphonia… se révèle comme une plongée surprenante et magnifique dans la musique céleste d’Hildegarde von Bingen, grande mystique née sur les bords du Rhin au XIIe siècle, dont il entreprend, avec la musicienne Marie-Pierre Brébant, de nous faire découvrir le répertoire méconnu, dans une version renouvelée pour corps, voix et bandura — instrument traditionnel proche du luth. L’art exceptionnel d'Hildegarde von Bingen transcende les frontières entre science, musique, littérature et art de l’enluminure pour témoigner d’un lien cosmique entre l’Homme et l’Univers. L’espace, conçu avec le créateur lumière Philippe Gladieux et le designer Arthur Hoffner, s’offre comme un monde partagé englobant le public qui peut changer de place ou s'allonger. En nous donnant accès à cet art d’une grande force poétique, le duo souhaite aussi témoigner d’une certaine dimension magique de l’Europe médiévale aujourd’hui oubliée.

Excentrique et concentré, quasiment mystique à l’image de son inspiratrice, François Chaignaud se donne entièrement à cette aventure musicale hors normes, entreprenant ainsi de nous faire découvrir un répertoire qu’il admire.
Res Musica

Distribution

Conception et interprétation François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant
D’après l’œuvre musicale d’Hildegarde von Bingen (1098-1179)
Adaptation musicale Marie-Pierre Brébant
Scénographie Arthur Hoffner
Création Lumière Philippe Gladieux, Anthony Merlaud
Création et mise en espace sonore Christophe Hauser
Collaboration artistique Sarah Chaumette
Costumes Cédrick Debeuf, Loïs Heckendorn
Tatouages Création Loïs Heckendorn et Impression Micka Arasco
Régie générale Anthony Merlaud et François Boulet
Prosodie latine Angela Cossu
Administration et production Barbara Coffy-Yarsel, Chloé Schmidt, Jeanne Lefèvre, Clémentine Rougier
Diffusion Sarah de Ganck / ART HAPPENS 

Mentions

Production Vlovajob Pru, subventionnée par le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et le Conseil Régional d’Auvergne-Rhône-Alpes. 
Coproduction Bonlieu Scène nationale Annecy, Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles, Belgique) Pact Zollverein (Essen, Allemagne), Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie (direction Alban RICHARD dans le cadre de "l'Accueil-Studio " / Ministère de la Culture), BIT Teatergarasjen (Bergen, Norvège), Arsenal/Cité musicale (Metz), CND Centre National de la Danse, MC93 Maison de la Culture Seine-Saint-Denis (Bobigny), Les 2 Scènes - Scène nationale de Besançon, La Bâtie - Festival de Genève (Suisse), TANDEM Scène nationale (France), Festival Musica Strasbourg (France) 
Soutien Villa Noailles, Hyères, CN D Centre National de la Danse (accueil en résidence) Pantin – BoCA (Biennale of Contemporary Art) Porto, Portugal — La Métive lieu international de résidence de création artistique (accueil en résidence), Moutier d’Ahun – FRAC Franche-Comté, Besançon (accueil en résidence)
Accueil en résidence Les Subsistances, Lyon.
Remerciments Lucie Jolivet, Lyubomyr Shevchuk, Catherine Schroeder, Léo Henry, Eugénie de Mey 
​​François Chaignaud et Cecilia Bengolea sont artistes associés à Bonlieu Scène nationale Annecy.