Fishbach

France

23 novembre
Douai
Musique

Salle Malraux
Durée : 1 h 10
Tarif B
Navette au départ d’Arras à 19:15

Habillée de synthétiseurs new wave et de guitares gothiques, la voix profonde et singulière de Fishbach invite le meilleur de la pop française sur la piste de danse : réconcilier la tête et les jambes n’est pas le moindre des sortilèges de ce diamant noir.

On n’avait pas vu pareil envol depuis longtemps : acclamée par la presse et en rotation de fond sur les meilleures radios, Fishbach est partout, et partout elle trouble. Dans une époque où la pop s’acharne à être sage et droite, elle ose le bizarre, la diagonale, mais sans jamais perdre de vue les évidences de la séduction mélodique ou la clarté des sentiments. Cette jeune chanteuse impose d’emblée son univers unique, à la fois surprenant et familier : on croit y apercevoir les ombres tutélaires de Christophe, des Rita Mitsouko ou d’une Françoise plus arty qu’Hardy. À sa table, Patti Smith s’autorise à causer avec Jackie Quartz : et tant pis pour les gardiens du temple. Mais parce qu’elle sait habilement échapper à ces références millésimées, Fishbach fait surtout exploser un talent hors norme, qu’il est impossible d’associer à une tendance, à un simple héritage. Elle a décidé de creuser un chemin autarcique et têtu dans lequel elle prend à rebrousse-poil la bienséance et les clichés. Son chant résonne comme une incantation, tour à tour intimiste et puissant ; ses textes parlent de rupture, de suicide mais aussi d’envol et d’espérance ; sa musique, enfin, s’empare des corps pour leur imposer une transe festive et crépusculaire. Une artiste qui se livre autant qu’elle ne se dérobe dans chacune de ses chansons, chacun de ses concerts : entière, mais toujours mystérieuse.

 

 

C’est cette oscillation, digérée et assumée, entre absence de compromis et souci de l’inclusion, qui rend irrésistible ce disque brûlant, libre et gonflé, bourré de tubes, qui multiplie les identités et les possibles.
Les Inrockuptibles

Distribution

Artiste Interprète Flora Fischbach
Machine/Clavier/Guitare Alexandre Bourit
Basse/Clavier/Chœur Michelle Blades
Claviers Nicolas Lockhart