fatoumata diawara

Mali

02 mai 2019
Arras
Musique

Salle à l’italienne
Durée : 1 h 30
Tarif B
Placement libre
Navette au départ de Douai à 19:30

Révélée au grand public par Matthieu Chédid avec Lamomali (Meilleur album de musiques du monde aux Victoires de la musique 2018), artiste globetrotteuse et tout-terrain, musicienne, chanteuse et comédienne, Fatoumata Diawara est l'une des grandes voix de l’Afrique d’aujourd’hui.

Ensorcelante. Tel avait été le verdict d’un critique musical après sa rencontre avec la jeune artiste, qui s’acquittait à l’époque d’une tournée promotionnelle d’un premier tour de magie discographique (Fatou), ne laissant dans son sillage qu’âmes hébétées et cœurs chavirés. Actrice fétiche d’Abderrahmane Sissako (Timbuktu), incarnation parfaite de la sorcière Karaba dans l’adaptation théâtrale de Kirikou, elle faisait là des débuts prometteurs comme chanteuse dans une veine afro-folk épurée et intimiste. Sept ans et moult expériences plus tard (Africa Express, Lamomali, des duos avec Roberto Fonseca, Hindi Zahra, Bobby Womack et Herbie Hancock), la voici plus que jamais libre et irradiante. Elle exprime avec modernité toutes les nuances d’une femme africaine, dans un répertoire où les connivences de ses aventures internationales s’accrochent aux racines de sa région natale (le Wassoulou). Engagée en politique (luttant notamment contre l’excision) comme en musique, Fatoumata Diawara réussit à créer des ponts virtuels et musicaux entre différents pays, différentes influences. Toujours parfaitement entourée, elle est tour à tour : pop, funk, reggae, jazz ou blues. Alors oui : ensorcelante, elle l’est assurément !

« Je ne voulais pas chanter en anglais ou en français, car je voulais respecter mon héritage africain. Je voulais toutefois un son moderne, comme le monde dans lequel nous vivons. J’aime la tradition, mais j’ai aussi besoin d’expérimenter. On peut garder ses racines et ses influences, mais les communiquer dans un style différent. »
Fatoumata Diawara
 

Distribution

Chant, guitare Fatoumata Diawara
Percussions Jean Baptiste Gbadoe
Basse Sekou Bah
Guitare Yacouba Kone
Claviers Arecio Smith
Régie Paul Riquet
Manager de tournée Pierre Bechet

Mentions

Production W Spectacle, en accord avec Montuno Producciones