EN AVANT, MARCHE !

Saison15-16

Cinq ans après le succès de Gardenia, extravagant cabaret ovationné au Festival d'Avignon 2010, Alain Platel et Frank Van Laecke imaginent un spectacle où la fanfare devient le miroir de notre société.

Pour fêter leurs retrouvailles, le chorégraphe et le metteur en scène proposent d'aborder le phénomène des sociétés musicales sous l'angle du « microcosme » : un collectif d'individus aux trajectoires les plus éclectiques qui tente de marcher dans une seule et unique direction. « Ce contrat, expliquent-ils, est respecté aussi bien que possible, parfois au prix de chutes ou d'erreurs, et prend à ce titre valeur de métaphore de la société dans son entier. » Sur le plateau, une douzaine d'acteurs-musiciens et une harmonie locale jouent corps et âme leurs propres répertoires mais aussi Beethoven, Verdi et Mahler, adaptée de main de maître par le compositeur Steven Prengels. En leur centre, un joueur de trombone qui, malade, doit se retirer à l'arrière de l'orchestre, et qui finira par accepter de céder sa place à un jeune danseur débordant de vie. Privilégiant contre vents et marées la force du collectif, ce En avant, marche !, bourré d'humanité, montre la musique comme moteur, sur scène et dans la vie des gens, et comme l'art suprême du vivre ensemble !