Anne Théron . Alexandra Badea

À la trace

Cie Les Productions Merlin

France

13-14 décembre
Douai
Théâtre

Salle Malraux
Durée : 2 h
Tarif B
Navette au départ d’Arras le 14 décembre à 19:15

Visite insolite de l'Hippodrome le 14 décembre à 18:00
Découvrez les coulisses de L'Hippodrome de Douai, et explorez les somptueux décors d'À la trace.
Gratuit | Sur réservation
09 71 00 5678 ou billetterie@tandem.email
 

Qu'est-ce qu'être une mère ? Une fille ? Écrite par Alexandra Badea et mise en scène par Anne Théron, cette pièce interroge les notions de maternité et de filiation en convoquant trois générations de femmes. Une enquête au croisement du théâtre et du cinéma, de l'intime et du politique.

À la mort de son père, Clara (Liza Blanchard) découvre dans la cave de la maison familiale une carte d'électrice, au nom d’Anna Girardin. Convaincue qu'il s'agit de sa vraie mère, elle se lance sur la trace de femmes portant ce nom. Elle en rencontre quatre (toutes interprétées par Judith Henry). En parallèle, la pièce nous plonge dans la vie de la « vraie » Anna (Nathalie Richard), voguant de par le monde, d'une chambre d'hôtel à l'autre. La nuit, elle s'abandonne à des relations virtuelles avec des hommes abordés sur le web... Entre mystères et mensonges, Anna et Clara finiront-elles pas se retrouver ? Que cherchent-elles ? Que fuient-elles ? Divisé en onze séquences, ce spectacle construit comme une véritable enquête policière, entremêle les récits et les temps. La narration alterne jeu au plateau et séquences vidéo ; celles-ci permettent d’inviter sur le plateau Yannick Choirat, Laurent Poitrenaux ou Wajdi Mouawad. À la trace est un spectacle magistral qui dissèque les rapports entre une mère et sa fille, qui questionne la construction de l'identité féminine, l’expérience de la maternité, au sein d’une société patriarcale.

Une troupe d’actrices hors pair sublime la quête passionnée d’une femme abandonnée très jeune par sa mère.
Les Inrockuptibles

Distribution

Mise en scène Anne Théron
Texte Alexandra Badea
Avec Liza Blanchard, Judith Henry, Nathalie Richard, Maryvonne Schiltz et à l’image Yannick Choirat, Alex Descas, Wajdi Mouawad, Laurent Poitrenaux
Collaboration artistique Daisy Body
Stagiaire assistant à la mise en scène César Assié
Scénographie et costumes Barbara Kraft
Stagiaire scénographie et costumes Aude Nasr
Lumières Benoît Théron
Son Sophie Berger
Musique Jeanne Garraud (piano), Mickaël Cointepas (batterie), Raphaël Ginzburg (violoncelle), Marc Arrigoni Paon Record (prise de son)
Accompagnement au chant Anne Fischer
Images Nicolas Comte
Monteuse Jessye Jacoby-Koaly
Régie générale, lumières et vidéos Mickaël Varaniac-Quard
Figuration films Romain Gillot Raguenau, Elphège Kongombe Yamale (élèves de l’École du TNS)

Mentions

Production Théâtre national de Strasbourg, Compagnie Les Productions Merlin
Coproduction La Colline − théâtre national, La Passerelle - Scène nationale de Saint-Brieuc, La Comédie de Béthune − Centre dramatique national, Les Célestins - Théâtre de Lyon
Soutien T2G – Théâtre de Gennevilliers – Centre dramatique national de création contemporaine
Remerciements Amahì Camilla Saraceni
La Compagnie Les Productions Merlin est conventionnée par le ministère de la Culture, la DRAC Nouvelle Aquitaine et la Région Nouvelle Aquitaine.
Le décor et les costumes ont été réalisés par les ateliers du TNS.
L’Arche est agent théâtral du texte représenté.
Le texte est lauréat de la Commission nationale d’aide à la création de textes dramatiques – ARTCENA.
À la trace / Celle qui regarde le monde d’Alexandra Badea a paru à L’Arche Éditeur en janvier 2018.
Le spectacle a été créé le 25 janvier 2018 au Théâtre national de Strasbourg dont Anne Théron est artiste associée.