Alice Ripoll

Cria

Compagnie Suave

Brésil

16 décembre
Douai
Danse

Salle Malraux
DÈS 14 ANS
Durée : 1h
Tarif B
Navette au départ d'Arras à 19:15

DJ Set d’1h à l’issue du spectacle, au bar de l’Hippodorme, avec Rafael Fernandes (BRE, directeur de Trio Carioca Produções)  
L’équipe artistique de 
CRIA vous attend pour une Carioca Funk Party dansante au bar de l’Hippodrome juste après le spectacle. Un DJ Set chaloupé et pimenté aux saveurs brésiliennes avec le meilleur de la scène musicale de Rio.

Alice Ripoll travaille depuis plusieurs années avec des danseurs issus des favelas brésiliennes. Elle signe avec Cria une pièce puissante sur le désir et la force de la vie à peine éclose, dans un pays où la violence est très présente.

Alice Ripoll est la jeune chorégraphe que tous les festivals s’arrachent. Sa démarche artistique a pris un tour d’autant plus militant depuis l’élection à la tête du Brésil de Jair Bolsonaro, ouvertement raciste, sexiste et homophobe. Ils sont dix corps incroyablement élastiques, adolescents et jeunes adultes virtuoses, débordants de vie, comme possédés par la dancinha, cette danse métissée des battles des rues de Rio, inspirée du funk, de la samba, de la capoeira et du hip-hop. La pièce Cria alterne des passages musicaux où les danseurs débordent d’une énergie frénétique et des moments plus silencieux où les corps s’isolent, se rapprochent par moments, se heurtent et s’effondrent parfois. De cette variation surgit une émotion très particulière. En portugais, « cria » signifie « progéniture ». Ce mot renvoie également, en argot brésilien, aux origines sociales : « Rejetons des favelas ». Cria célèbre la force et la sensualité, le désir et la vie qui jaillissent et entraînent les corps, envers et contre tout !

Sans aucune subvention, dans un Brésil où la place des arts est réduite à peau de chagrin, Alice Ripoll résiste. Sous le régime d’extrême droite de Jair Bolsonaro, son engagement semble d’autant plus courageux et indispensable.
Télérama

Distribution

Direction Alice Ripoll
Danseurs Gabriel Tiobil, Kinho JP, Hiltinho Fantàstico, Nyandra Fernandes, May Eassy, Romulo Galvão, Sanderson Dançarino Brabo, Thamires Candida, GB Dançarino Brabo, Ronald Sheick
Assistant à la direction et technicien son Alan Ferreira
Manager Rafael Fernandes
Lumière Andréa Capella
Technicien Lumière Isadora Giuntini

Direction de répétition Renato Linhares
Costumes Raquel Theo
Direction musicale Funk DJ Pop Andrade
Designer Caick Carvalho

Mentions

Soutien Centro Coreográfico da Cidade do Rio de Janeiro, Casa do Jongo, Rafael Machado Fisioterapia
Tourplanning ART HAPPENS